Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Comme il manquait du monde pour compléter une sympathique équipe, je me suis dit "pourquoi pas !".

Quasiment deux années se sont écoulées depuis mon dernier 10 km sur bitume. Ce n'est certes pas mon format de prédilection, mais y revenir de temps en temps ne fait pas de mal. La formule est ludique puisqu'il s'agit de parcourir 42.195 km à six relayeurs (5 km, 10 km, ou 7.195 km selon les relais). Et le lieu est amusant, chaque club de la région ayant sa propre tente pour héberger ses coureurs, plus de 10 équipes pour certains clubs, façon écurie de Formule 1 en bord de circuit.

Ekiden de Touraine 10 km

Merci à la dreamteam - Julie, Nicolas, Christophe, Matthieu et Julien - pour cette sortie dominicale intense. Il en fallait du courage pour affronter vent et pluie, et de l'abnégation pour faire monter le cardio. Le plus dur ? Ne jamais avoir eu de coureur dans mon rythme, donc gérer l'allure tout seul d'un bout à l'autre.

Nous sommes arrivés sans aucune autre prétention que de nous amuser. Au final, une 87ème place en 3h20min sur plus de 220 équipes engagées. Personnellement satisfait de mon second relai de 10 km en 42min57s. Nul besoin de courir vite pour aller loin ... même si ça aide !

Depuis plus de 80 ans, les 1er et 2 janvier, se déroule le Tokyo-Hakone Ekiden, de Tokyo à Hakone le premier jour (107,2 km), et sur le trajet retour le lendemain (109,2 km). Plus de trois millions de spectateurs enthousiastes encouragent les athlètes, pour qui la sélection représente un très grand honneur. Il s'agit d'étudiants des plus grandes universités japonaises, la conquête du trophée est un objectif majeur qui dépasse le seul cadre sportif. Chacun des cinq relayeurs parcourt à peu près un semi-marathon avant de transmettre l’écharpe relais à son camarade.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :