Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'inaugure aujourd'hui une rubrique "matériel", qui pourra s'étoffer par la suite au gré des essais réalisés sur le terrain. L'idée, c'est de partager les commentaires, les astuces et aussi de découvrir des nouveautés. C'est le cas aujourd'hui avec le modèle XT6 des chaussures Kalenji. Alors n'hésitez pas à laisse un petit commentaire si vous le jugez utile !

Matériel - Chaussures Kalenji XT6

Commençons... côté pile
J'ai reçu ce modèle XT6 il y a quelques mois et j'en remercie Kalenji ! Je dois dire avoir bien suivi l'évolution de la gamme puisque j'ai successivement eu les TR3, TR3 AW, XT3 et XT4. Les XT3 étaient déjà un modèle bien abouti. A partir des XT4, il a été totalement refondu pour améliorer encore les performances globales. Sur les XT4, il y avait malheureusement un problème récurrent de déchirure du mesh sur le dessus du pied. Le correctif des XT5 n'avait pas suffi à l'éradiquer totalement. Ici sur les XT6, la pièce de renfort thermocollée inspire plutôt confiance, ainsi que les matériaux employés.

Continuons... côté face
En tournant la chaussure, on retrouve la semelle plutôt souple et les crampons en V bien marqués. Ils sont inversés entre l'avant et l'arrière histoire d'accrocher quelle que soit la pose de pied, descente ou montée. Mais passons au test pour voir si je vais pouvoir grimper aux arbres avec !

Glissons un pied dedans
Le chaussant est agréable et conforme à celui des XT4 et XT5. Le bout est suffisamment large et long pour ne pas que les orteils touchent les bords dans les descentes. Pas de renfort musclé à l'avant type pare-pierre. Côté laçage pas de surprise, le range-lacet astucieux est toujours présent pour ne pas s'accrocher aux branchages (partie jaune dans la languette).

A l'épreuve maintenant !
A ce jour, mes XT6 ont un peu plus de 400 km au compteur. Où sont-elles les plus à l'aise ? Assurément sur les chemins au profil roulant. Leur souplesse apporte un vrai dynamisme et les relances sont rapides. Le point fort c'est l'accroche en terrain sec ou légèrement humide, les crampons en V jouent leur rôle à merveille et propulsent le coureur vers l'avant. J'ai aussi pu les mettre à l'épreuve dans la boue bretonne bien grasse, là il n'y a pas eu de miracle, ce ne sont pas non plus des crampons d'alpinisme ! Sur pierres lisses et mouillées, l'accroche est dans la moyenne, ni exceptionnelle ni dangeureuse non plus.

Côté confort rien à redire, que ce soit sur chemin ou même sur bitume. Avec mon 1m80 et mes 76 kg, ni mal au pied, ni échauffement, ni gêne au niveau de la malléole. La largeur de la semelle externe confère une stabilité agréable et protège le pied des torsions indésirables vers l'extérieur. Le problème antérieur de déchirure du mesh est définitivement résolu et c'est une bonne nouvelle, et globalement rien n'a bougé au bout de 400 km, ni mesh, ni crampons, ni qualité d'amorti. Enfin les lacets ne se défont jamais une fois bien serrés.

Côté look enfin, les couleurs acidulées héritées des XT5 m'ont bien plu. Peut-être que certains attendent un peu de nouveautés sur ce point.

Conclusion
Accroche excellente
Dynamisme hérité de la course sur route
Bonne stabilité
Prix 79.99 €, sans concurrence à mon sens pour ce niveau de qualité

Un très bon modèle pour affronter bon nombre de situations. Il sera moins à l'aise dans les pierriers et les lapiaz montagneux, mais ce n'est pas sa vocation première. S'il n'est pas encore dans votre magasin préféré, c'est qu'il ne va pas tarder à arriver !

Matériel - Chaussures Kalenji XT6Matériel - Chaussures Kalenji XT6
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :