Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En 2009, alors que je commençais à peine la course à pied, je me souviens avoir pris une bonne claque en randonnant sur le chemin de Compostelle. Ce tronçon de 250 km, du Puy-en-Velay à Figeac, fut une véritable révélation chargée d'émotions, de poésie et d'humanité. La randonnée et son dénuement nous rend probablement plus sensibles au monde qui nous entoure, et avec ma chère et tendre nous avons partagé cet intense moment.

Il y a sans doute un lien fort avec ce que j'aime aujourd'hui dans les chemins. Et je reviens sur celui de Compostelle avec toujours beaucoup de plaisir.

Respirez Sports N°3 et les chemins de CompostelleRespirez Sports N°3 et les chemins de Compostelle

J'ai couru par la suite deux fois le Grand Trail du Saint-Jacques, en 2013 et 2015. Et j'en garde de beaux souvenirs avec les amis : Stéphane (mon guru tourangeau), Sylvain (devenu depuis le pèlerin N°1 du Saint-Jacques, on a tout-de-même souri de ce titre honorifique), Matthieu (qui passe désormais des bosses aux bulles avec talent et espièglerie), Patricia (qui me doublait en 2013 à quelques mètres de la ligne d'arrivée), Corinne (l'Auvergne touch), Christophe (que je retrouvais en train de faire sa lessive dans un ruisseau !)... Vous tous vous reconnaîtrez !

Notez en guise d'anecdote que pour gagner Compostelle, il y a quatre voies principales : celle du Puy-en-Velay, celle de Vézelay, celle d'Arles et celle de Tours. Par 4 chemins, ça ne s'invente pas... la boucle est ainsi bouclée !

Merci à Eric d'avoir pensé à moi pour illustrer ce N°3 de Respirez Sports, me remémorer tous ces bons moments avec lui fut un plaisir... Et rendez-vous sur l'édition 2017 de l'Ultra du Saint-Jacques. J'y serai, et vous ?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :