Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avant de m’enfoncer dans les tréfonds de l’année 2017, un petit regard dans le rétroviseur sportif me rappelle que courir, c’est définitivement une grande chance. Il y a eu des kilomètres certes, mais surtout de belles escapades et des moments jubilatoires… arpenter Paris pendant toute une nuit, faire une halte de deux heures sur un ravitaillement en plein Aubrac, skier dans un pierrier des gorges du Tarn, vibrer sur le GR65, m’inscrire la veille et partir au pied levé sur l’ultra des Vosges, courir sur le Sancy à la nuit tombante, retrouver la neige au Mont Gerbier-de-Jonc puis à Sainte-Catherine… Des centaines de sourires, des milliers d’anecdotes, des émotions et parfois même des frissons jusqu’aux larmes. Rien de plus précieux, c’est ce qui restera le jour où mes jambes ne me porteront plus.

Merci en premier lieu à ma tribu qui me soutient dans ces aventures modestes mais intenses. Je vous aime. Merci à vous tous enfin pour ces morceaux de vie partagés, ces 4 chemins qui se sont croisés, ces sources d’inspiration continues (désolé Kilian et François). Que 2018 vous réserve de belles surprises, soyez vous-même et en mouvement. Marchez. Courez. Vivez !

Un regard en arrière... et un pas en avant vers 2018 !

Emprunter les chemins de traverse revient à laisser derrière soi un monde de compétition, de mépris, de désengagement, de vitesse, de communication au profit d'un monde de l'amitié, de la parole, de la solidarité.
David Le Breton - Marcher, éloge des chemins et de la lenteur (2012)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :