Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au fil de la Loire, les villes et villages sont souvent teintés d’une quiétude propre au fleuve royal et à ses décors. Imaginez les vignes sur les coteaux, les caves troglodytes creusées dans la pierre de tuffeau, et les belles bâtisses au cachet d’antan. Ajoutons une gastronomie rabelaisienne, simple et généreuse… Ca nous donne des terres propices aux belles découvertes !

Le trail des Grands 20 de Bourgueil s’inscrit dans un week-end sportif et festif qui se tient le week-end de Pentecôte. Le QG de l’évènement, c’est le domaine viticole de Jacky Pitault au lieu-dit Les Gravots. On s’y sent de suite comme chez soi avec un accueil rodé autour du buffet d’avant-course. Il y a quatre ans déjà, j’étais ici-même sur le 9 km dont je garde un excellent souvenir. Aujourd’hui, le programme c’est 42 km pour explorer plus largement les alentours.

42 km sur les sentiers des Grands 20 de Bourgueil42 km sur les sentiers des Grands 20 de Bourgueil42 km sur les sentiers des Grands 20 de Bourgueil

8h le départ est donné. Nous sommes une soixantaine, autant dire qu’on va vite se retrouver seul. Je papote dans le peloton avec David, Fred et Francesca avant que la première montée ne fasse frétiller mes bâtons. Très vite, voici la forêt et de très beaux monotraces immergés dans les fougères. Une belle ambiance jusqu’au premier ravitaillement. Le soleil monte lentement mais sûrement dans le ciel bleu azur et l’ombre omniprésente préserve les coureurs.

Bye bye les fougères, hello les forêts de pins. Les aiguilles au sol sont un doux tapis qui permettent d’apprécier cette portion bien vallonnée. Certaines zones sont de véritables slaloms entre les arbres, mes bâtons de trail se changeraient-ils en bâtons de ski ? Je prends mon temps au second ravitaillement car le prochain « solide » est dans 25 km.

42 km sur les sentiers des Grands 20 de Bourgueil42 km sur les sentiers des Grands 20 de Bourgueil42 km sur les sentiers des Grands 20 de Bourgueil

Le terrain s’aplanit un peu et je déroule à travers les châtaigniers pour aller chercher le vignoble des appellations Bourgueil et St-Nicolas-de-Bourgueil. De vastes étendues de ceps dévalent gentiment jusqu’à la Loire, avec les cheminées d’Avoine tout au fond. Le passage au soleil entre les pieds de vigne est de courte durée et annonce une zone digne des meilleures fêtes foraines. Bienvenue dans les montagnes russes ! En haut, en bas, à gauche, à droite, la tête en bas… j’en ai tellement le tournis que, malgré un balisage impeccable, je parviens à me retrouver nez-à-nez avec un coureur arrivant en sens inverse. Je réalise bien vite mon erreur et lui emboîte le pas. Au km 33, nous repassons aux Gravots pour le dernier ravitaillement et quelques encouragements fournis.

42 km sur les sentiers des Grands 20 de Bourgueil42 km sur les sentiers des Grands 20 de Bourgueil42 km sur les sentiers des Grands 20 de Bourgueil

Les derniers 9 km se font dans les chênes, parfois en zone d’abattage. Si elle offre à mon sens un peu moins de cachet, c’est peut-être aussi que je commence à être bien fatigué à force de galoper ainsi. Néanmoins toujours de beaux singles abrités qui plongent sur l’arrivée.

 

Voilà qui se termine en 4h42 et une 28ème place au final. Un four à fouées cuites en direct, des tartines de Sainte-Maure et de rillettes, un verre de Bourgueil bien sûr… un bon moment où je retrouve aussi les copains du 20 km. Si je redoute parfois les courses nature qui n’affichent que de longues lignes droites, je ne peux que recommander ce trail à Bourgueil pour son tracé varié et tout-de-même exigeant ainsi que pour son ambiance vigneronne. Je reviendrai !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :