Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ils sont dans les magazines, ils nous surprennent, nous inspirent, parfois nous questionnent… Avec Le Coin VIP, je vous propose d’instaurer une nouvelle rubrique très simple : au gré de mes rencontres avec les personnalités du trail, partager trois points intéressants dans un format très lisible et synthétique. On y va ?

 

Pour inaugurer cela, je vous propose donc un jeune homme pour l’instant méconnu mais qui devrait faire deux ou trois trucs sympas à l’avenir !! J … Kὶlian Jornet himself, qui ne laisse jamais indifférent son auditoire : un demi-dieu pour certains, un boulimique du D+ pour d’autres. De la même manière que Mark Knopfler n’entre jamais sur scène la fleur à la guitare en totale improvisation, le fantasme du trailer qui se dit de bon matin « tiens, si j’allais attaquer le K2 ? » est bel et bien révolu. Il y a toujours de la préparation mentale et physique, parfois une équipe et des semaines de préparatifs logistiques. Voyons cela de plus près.

Le coin VIP : Kὶlian Jornet

 

Leçon n°1 : Quel est ton métier Kὶlian ?

 

A cette question, la réponse est limpide : « je travaille dans la communication ».  Le champion dissocie très clairement son activité sportive en tant qu’amateur - amateur très éclairé vous en conviendrez - de son activité de représentation pour les marques ou les évènements. Ainsi, il ne conçoit pas qu’un sportif gagne de l’argent pour le simple fait de taper dans un ballon ou de courir sur un chemin. Son gagne-pain c’est son image et ce qu’il en fait. Fort de sa popularité, Kὶlian limite ses sponsors à deux ou trois maximum pour ne pas avoir à accorder plus d’une vingtaine de jours par an aux « mondanités ». Il garde ainsi tout le temps dont il a besoin pour ses projets sportifs. Un vrai luxe dont il a conscience.

 

Leçon n°2 : Quel est ton regard sur le trail et son évolution ?

 

Notre athlète tient à ce qu’on ne fragmente pas les courses en catégories ou en divisions… Tout le monde doit partir ensemble sur une même ligne, élite comme amateurs. S’il y a des primes, elles ne récompensent que l’image des meilleurs dont se servent les organisateurs des courses majeures pour faire parler de leur évènement (NDLR toujours ce rapport à la communication finalement). Une idée intéressante : au lieu de mettre une prime dégressive pour les 10 premiers par exemple, pourquoi ne pas leur donner à tous la même somme ? Au-delà de ça, Kὶlian se félicite de l’engouement que prennent les sports outdoor qui ne peuvent être que positifs pour la santé de chacun.

 

Leçon n°3 : Seras-tu sur la ligne de départ de l’UTMB 2018 ?


Après sa fracture du péroné sur la Pierra Menta en mars dernier, Kὶlian est encore en convalescence et ne peut garantir sa présence à Chamonix fin août. Son regard en dit long cependant sur son envie. Il a tout-de-même une revanche à prendre sur un certain François d’Haene et ses 15 minutes d’avance en 2017.

 

Rencontre le samedi 12 mai 2018, après le point presse officialisant son nouveau rôle d’ambassadeur des Eaux de Volvic

Tag(s) : #lecoinvip #kilianjornet #trailrunning #courseapied #par4chemins

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :