Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

S’évader de la zone de confort et se tester à nouveau sur un format court et dynamique, c’est le but sportif de ma présence sur la 800 Lumens ce samedi soir. Mais il y a à l’évidence un second but plus convivial, celui de retrouver les copains et de soutenir une course locale solidement ancrée dans le paysage de Touraine. Je garde un très bon souvenir de ma première participation à l’Even Trail, tant sur le parcours que sur l’accueil. C’était il y a cinq ans et de l’eau a coulé sous les ponts depuis. Suis-je devenu un brin plus sage ? Sûrement car aujourd’hui aucune pression, juste du plaisir.

La 800 lumens de l'Even Trail - 9 kmLa 800 lumens de l'Even Trail - 9 kmLa 800 lumens de l'Even Trail - 9 km

J’arrive à Esvres-sur-Indre avec une bonne heure d’avance sur l’heure de départ fixée à 19h. L’occasion de retirer le dossard sans précipitation et de retrouver des sourires connus : Laurence sur le stand Stay’Activ, Alain sur celui de Jogg in Tours, Antoine et Eric dans l’organisation de Tours’N Aventure, et tous les copains coureurs que je ne peux citer exhaustivement. Une belle communauté lumineuse (c’est l’effet « lampe frontale »). Je me réfugie un peu au chaud car dehors le mercure est en chute libre.

Après un échauffement dont je n’ai plus l’habitude sur les ultras, c’est le top départ. Avec un peu de suprise je me retrouve vite près des avant-postes dans un rythme que je garde sous contrôle. Plutôt de bon augure, la suite me le confirme. En tout et pour tout après le premier kilomètre, je doublerai 3 concurrents. Je me renseigne autour de moi sur le temps de course. « Vingt minutes » me répond-on. Objectif : maintenir la position jusqu’à la fin. Je fais l’effort avec plus de 5 km en meneur (c’est long) discutant avec mes deux suiveurs du jour qui n’ont plus de batterie dans leur frontale. Compliqué pour eux. Je trouve néanmoins le moyen d’égarer le petit groupe juste avant la traversée de rivière, eau jusqu’aux genoux. La petite bosse de la fin est vicieuse car elle casse les pattes.
 

La 800 lumens de l'Even Trail - 9 kmLa 800 lumens de l'Even Trail - 9 kmLa 800 lumens de l'Even Trail - 9 km

Au final, une super sortie nocturne avec du slalom dans les bois, des montées à bon train et un rythme soutenu. Mouillé dans le froid, le vin chaud, la soupe et les cakes maison font du bien pour refaire la course à l’arrivée avec les copains. 47 min 52 s et 17ème sur 280 arrivants... 3ème V1 ce dont je souris encore sur ce format court dont je ne suis absolument pas spécialiste.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :