Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il ne faisait pas un temps à amener sa Valentine avec soi ce dimanche matin en Touraine : fortes bourrasques de vent et pluie intermittente, de bonnes claques dans la figure au programme ! Un seul mot d’ordre : ne pas hésiter, se remémorer qu’une fois dans le bouillon, toute expérience nous enrichit. La Randonnée de la Saint-Valentin, c’est un évènement VTT et tu connais mon goût pour ces parcours à présent. Pas de chronomètre, un balisage spécifique et de quoi se restaurer, une très bonne formule avec plusieurs distances au choix (25 km, 40 km et 50 km). Bon aujourd’hui, l’horrible météo ne pousse pas au record d’affluence, seuls 39 cyclistes (et un coureur donc !) ont résisté à l'appel de la couette. De valeureux Ulysse face au chant des sirènes.

Randonnée de la Saint-Valentin 50 kmRandonnée de la Saint-Valentin 50 kmRandonnée de la Saint-Valentin 50 km

Il est 5h30 lorsque je m’élance dans la nuit humide, prenant de l’avance sur les deux-roues qui démarreront au petit jour. La bourgade de Monnaie est déserte et le décor est bien vite planté : des champs à découvert où les rafales s’enchaînent, de la pluie froide et cinglante (un peu cinglée aussi), le franchissement de l’A10 sur un pont au niveau du péage. Ce n’est pas la portion la plus sexy, mais ces quelques kilomètres permettent de se rapprocher de la vallée de la Brenne bien plus pittoresque. Je m’égare à plusieurs reprises fautes de visibilité mais me recale rapidement sur le bon tracé.

Kilomètre 15, je passe le premier ravitaillement officiel autour de 7h, une grange aux quatre vents à Bois Soulage où rien ni personne ne bouge puisqu’il est encore trop tôt. Bon, il faut se faire une raison et aller chercher le prochain dans 16 km. Après tout, les lieux valent à eux-seuls le déplacement, des vignes sagement alignées sur les coteaux, le château de Jallanges, et les habitations semi-troglodytes de la vallée de Vaugondy.

Randonnée de la Saint-Valentin 50 kmRandonnée de la Saint-Valentin 50 kmRandonnée de la Saint-Valentin 50 km

Pour rejoindre Vernou-sur-Brenne, la portion du Chemin de Compostelle venant de Paris est un peu monotone et rectiligne, elle permet néanmoins de profiter du jour qui se lève. Les oiseaux pépient, le TGV passe, les fenêtres des maisons se parent de lumière, la pluie n’altère en rien l’éternelle joie du petit jour. A Vernou je renonce à faire un crochet par la boulangerie, ayant assez de provisions avec moi. Bien m’en prend car quelques centaines de mètres après la remontée raide du coteau, le ciel se charge, la pluie redouble, l’escargot que je suis rentre dans sa coquille et jubile de cette solitude bienheureuse. Un peu plus loin, deux vététistes partis de Vernou me rejoignent et nos clins d’yeux complices en disent long (quelque chose entre « qu’est-ce qu’on fait là ce dimanche matin ? » et « ici, on se sent plus vivant que devant télé-foot ! »).

Randonnée de la Saint-Valentin 50 kmRandonnée de la Saint-Valentin 50 kmRandonnée de la Saint-Valentin 50 km

L’avantage des randos VTT, c’est la découverte des points d’intérêt du coin, et celle-là ne coupe pas à la règle : la bâtisse de Montfort, le château de Valmer et les multiples propriétés viticoles sont emblématiques de la Touraine. Le GR655 serpente agréablement et annonce un changement de terrain, plus gras, plus boue, plus « wooow » dans les descentes.

Kilomètre 31, le ravitaillement de Reugny est ouvert et je suis le premier visiteur de la journée, bientôt rejoint par le premier cycliste. Celui-ci est couvert de boue des pieds à la tête, recto verso. Autant être clair, je passe pour un enfant de choeur à ses côtés. Le trail c’est un sport de gentleman voilà tout ! (c’est juste pour énerver les copains vététistes). Sandwich, chocolat noir, café et surtout pâtes de fruits maison, un délice.

Randonnée de la Saint-Valentin 50 kmRandonnée de la Saint-Valentin 50 kmRandonnée de la Saint-Valentin 50 km

Quelques encablures plus loin, un évènement majeur vient ponctuer la matinée : j’enlève ma capuche ! Miracle, il ne pleut plus, une autre vision du chemin et de ses atouts. Saluer les vaches, chantonner, sauter dans les flaques et les ruisseaux, écarter les bras pour faire l’avion dans les descentes… un vrai bonheur et une grande chance de pouvoir être là immergé dans la nature, l’authentique, celle qui brille mais qui mord aussi parfois, pas celle des cartes postales. L’antenne télécom de Monnaie en guise de phare, mon retour est plutôt évident même si je parviens à me perdre dans le dernier kilomètre.

Randonnée de la Saint-Valentin 50 kmRandonnée de la Saint-Valentin 50 kmRandonnée de la Saint-Valentin 50 km

Une bonne soupe dans la salle des fêtes quasi déserte faute de participants me réchauffe. C’est dur pour l’organisation avec tout le cœur qu’elle a pu y mettre, ça se sent. Bravo Annick, Jean-Louis et vous tous. Je repars avec une primevère en guise de trophée et surtout de belles images de mes 50 km. Aujourd’hui ce n’était ni un maxi-cross ni un mini-trail, c’était simplement « courir »… des émotions, des conditions pas toujours marrantes, des surprises au coin du chemin, des instants de joie qui succèdent toujours à ceux de doute. Une certaine allégorie de l’existence.

Tag(s) : #saintvalentin #monnaie #vtt #trailrunning #courseapied

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :