Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Courir à Omaha Beach, une drôle D-Day !Courir à Omaha Beach, une drôle D-Day !Courir à Omaha Beach, une drôle D-Day !

Courir sur les plages du débarquement, c’est bien plus d’émotions que je ne l’avais imaginé. Une vraie claque qui te rappelle que chaque mètre de sable était un enjeu de vie le 6 juin 1944, lorsque les forces alliées ont débarqué pour une offensive hors du commun. Et peu à peu, mes foulées aujourd’hui faciles ont porté ce message de gratitude infinie à tous ces hommes arrivés par la mer ou les airs.

Courir à Omaha Beach, une drôle D-Day !Courir à Omaha Beach, une drôle D-Day !Courir à Omaha Beach, une drôle D-Day !

Imagine un peu les cinq plages de Normandie (Omaha, Juno, Sword, Utah et Gold), elles constituent un symbole universel du combat pour la liberté. Quelques poignées de kilomètres seulement pour un épisode clé du monde moderne. Sans cela, serions-nous là pour en parler ?

Courir à Omaha Beach, une drôle D-Day !Courir à Omaha Beach, une drôle D-Day !Courir à Omaha Beach, une drôle D-Day !

Ce qui facilité la claque, ce sont tous les témoignages matériels de cette époque. En effet, les américains ayant tout laissé sur place après la libération, on trouve aujourd’hui bon nombre de tanks, containers, berges, ponts et autres bunkers en très bon état. Les cimetières - américains, canadiens, polonais et allemands - ne font que renforcer le message.

Courir à Omaha Beach, une drôle D-Day !Courir à Omaha Beach, une drôle D-Day !Courir à Omaha Beach, une drôle D-Day !

Et si tu as la chance de rencontrer des gens passionnés par leur territoire, comme Laurent Guérin à Colleville, ils te raconteront bien plus de choses que tu n’en trouveras dans les livres !

Courir à Omaha Beach, une drôle D-Day !Courir à Omaha Beach, une drôle D-Day !Courir à Omaha Beach, une drôle D-Day !

De la Pointe du Hoc à Port-en-Bessin, d’Arromanches-les-Bains à Colleville-sur-Mer, l’Histoire est là à ciel ouvert sur le GR223 et autours. Je garde un souvenir particulier d’un run de nuit d’un bout à l’autre d’Omaha Beach. L’étrange tocsin des câbles des drapeaux claquant contre les poteaux, mes sursauts liés aux vagues qui se brisaient dans le vent, la fine langue de sable concédée par la marée haute, les frissons du cimetière américain à quelques dizaines de mètres, les blockhaus fantomatiques dans la lumière de ma lampe, et quand je l'éteignais les étoiles et les phares des ports alentours... Une expérience mi-inquiétante mi-envoûtante !

Courir à Omaha Beach, une drôle D-Day !Courir à Omaha Beach, une drôle D-Day !Courir à Omaha Beach, une drôle D-Day !

Pour ne rien gâcher enfin, la région reste authentique et préservée, avec une gastronomie riche (camembert, livarot, teurgoule, crème d’Isigny, cidre, calvados, criée pour le poisson, etc…) et des villages au charme singulier. Une belle escapade !

Courir à Omaha Beach, une drôle D-Day !Courir à Omaha Beach, une drôle D-Day !Courir à Omaha Beach, une drôle D-Day !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :