Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Samedi pluvieux, samedi heureux… sur les chemins de la douce Touraine ! L’idée de courir avec les vététistes étant toujours motivante, direction la Rando du Moulin à Veigné.

La Rando du Moulin, 43 km pour admirer l'automne en TouraineLa Rando du Moulin, 43 km pour admirer l'automne en TouraineLa Rando du Moulin, 43 km pour admirer l'automne en Touraine

Cette 25ème édition organisée par le Guidon du Crochu est fédératrice, avec un large éventail de distances en VTT (de 7 à 60 km) comme en marche (de 9 à 14 km). Pour joindre l’utile à l’agréable, l’évènement soutient l’association ADEL et les enfants atteints de leucémie. Option intéressante, pouvoir conjuguer le samedi après-midi et le dimanche matin pour les plus vaillants.

La Rando du Moulin, 43 km pour admirer l'automne en TouraineLa Rando du Moulin, 43 km pour admirer l'automne en TouraineLa Rando du Moulin, 43 km pour admirer l'automne en Touraine

De GR en monotraces, de belles demeures en fermes isolées, de forêts de pins en vignes orangées, le parcours n’est jamais monotone. Si la pluie s’invite, la boue glisse parfois mais ne colle jamais. Au prix de quelques acrobaties épisodiques, la progression reste assez régulière. J’improvise parfois une cueillette car la cèpes sont nombreux par ici.

La Rando du Moulin, 43 km pour admirer l'automne en TouraineLa Rando du Moulin, 43 km pour admirer l'automne en TouraineLa Rando du Moulin, 43 km pour admirer l'automne en Touraine

Je retiens finalement la bienveillance des 170 cyclistes qui m’ont parfois accompagné, le récurrent « Tu prépares quoi ? » étant toujours suivi du « Euh rien, je profite juste du spectacle du jour ». Une mention particulière aux joyeux lurons écossais du premier ravitaillement… moi dans les singles, eux dans le single malt !

La Rando du Moulin, 43 km pour admirer l'automne en TouraineLa Rando du Moulin, 43 km pour admirer l'automne en Touraine

Au final un étonnant 4h10 pour ces 43 km qui se terminent à la nuit tombante. Et si j’avais su, je me serai pressé un peu plus car les rillettes de l’arrivée étaient délicieuses ! Une raison qui justifie à elle-seule qu’on s’y retrouve en 2020 bien entendu.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :