Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sur les trails longs, la météo fait parfois des caprices qui compliquent la vie du coureur. Extrême chaleur, froid sibérien, pluie battante, orage… Ça fait partie intégrante de la gestion de course où chaque erreur est un pas vers l’abandon. Faut-il alors parler de combat héroïque contre les éléments ou d’agilité d’adaptation ?

 

Ces derniers temps, la lecture d’articles ou de comptes rendus m’a parfois laisser songeur, dans la mesure où j’y étais et que les qualificatifs me paraissaient un brin exagérés. « Dantesque », « apocalyptique »… D’où vient cette tentation d’amplifier voire de déformer ainsi les choses ? Ce n’est parfois pas facile, je l’admets volontiers, mais de là à laisser entendre que les finishers sont tous des miraculés, on est loin de l’euphémisme !

Quand le trail devient dantesque !Quand le trail devient dantesque !

[Dantesque] : qui a le caractère sombre et sublime de l’œuvre de Dante. Grandiose et effrayant à la fois.

 

Si la nature est belle, elle sait parfois être mordante, c'est ainsi et les ambiances sont généralement fascinantes. Cette Saintélyon 2019 est un bon exemple. A mon sens, la réelle difficulté était bien la durée d’exposition à la pluie et à la boue, pas l’intensité d’un soi-disant déluge. Ni trombes intenses, ni vent, ni froid déraisonnable... C’était effectivement un temps à rester au chaud sous son plaid en sirotant une infusion, mais on était loin de la fin du monde. 

Quand le trail devient dantesque !Quand le trail devient dantesque !

Finalement, il existe quelques thèses plausibles à cette accentuation des traits d'une météo maussade...
 

  • Si tu es en manque d’affection… pour faire briller en société les galons du finisher.
  • Si tu veux rester positif… pour minimiser la déception d’un abandon.
  • Si tu n’assumes pas pleinement tes choix… pour transférer tes erreurs sur un facteur extérieur (nutrition insuffisante, absence de vêtements de rechange, format de course inadapté, etc…).
  • Si tu veux faire péter l’audimat… pour faire le buzz pour avoir plein de lecteurs. Ça j’ai essayé avec le titre de cette publication, et je te raconterai, promis !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :