Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"I'm singing in the rain"... On a tous en tête cette séquence de 1952 dans laquelle Gene Kelly, l'âme légère, chante et danse des claquettes sous la pluie battante. Ce dimanche 13 mars, avec une météo de circonstance, je tente le remake tourangeau de cette scène culte, animé par l'envie joyeuse de courir aux côtés des copains vététistes.

"Chantons sous la pluie" sur les 49 km de la Gynépolitaine

Je remercie tout d'abord l'ESVD - Etoile Sportive de la Ville-aux-Dames - de m'accepter sur cette randonnée VTT en tant que coureur, une organisation qui a bien compris que croiser les disciplines est enrichissant pour tous. Merci donc Yvon et vous autres, quel accueil amical.

"Chantons sous la pluie" sur les 49 km de la Gynépolitaine"Chantons sous la pluie" sur les 49 km de la Gynépolitaine

Mais revenons au déroulement de cette matinée dominicale. Il faut toujours un brin de motivation pour se lever aussi tôt en entendant la pluie frapper au vélux. Pour le petit déjeuner, je verrai en chemin.

"Chantons sous la pluie" sur les 49 km de la Gynépolitaine"Chantons sous la pluie" sur les 49 km de la Gynépolitaine

Départ de la Ville-aux-Dames autour de 6h30, lampe vissée sur le front. Seul. La première portion m'emmène sur les bords de Loire, gymkhana dans l'île de la Métairie puis cap à l'est pour rejoindre Montlouis-sur-Loire. Je me fais petit pour ne pas perturber le réveil des oiseaux en particulier, que j'observe discrètement le long du fleuve royal.

"Chantons sous la pluie" sur les 49 km de la Gynépolitaine

Km 9, je quitte le lit du fleuve pour suivre le coteau à quelques centaines de mètres. C'est le royaume des caves troglodytes, avec celle de l'Epine fleurie et bien d'autres. Un chouette passage avec de petites maisons en tuffeau, des outils d'antan, le royaume des viticulteurs du coin. En osant pousser une porte entrouverte, je tombe sur une galerie troglodyte tapissée de fûts en chêne... un trésor version "Indiana Jones et les Aventuriers de la Cave Perdue" !

"Chantons sous la pluie" sur les 49 km de la Gynépolitaine"Chantons sous la pluie" sur les 49 km de la Gynépolitaine

Après Husseau, changement de décor pour gagner l'océan des vignes et le premier ravitaillement au km 16. Je suis le premier passant de la matinée, je profite ainsi du buffet et de la conversation avec les sympathiques bénévoles.

"Chantons sous la pluie" sur les 49 km de la Gynépolitaine"Chantons sous la pluie" sur les 49 km de la Gynépolitaine

J'embraye sur une boucle de 14 km qui me conduit à St-Martin-le-Beau, voguant toutes voiles dehors sous une pluie continue et fine, finalement pas si génante.

"Chantons sous la pluie" sur les 49 km de la Gynépolitaine

Au km 29 je retrouve les mêmes bénévoles et pas mal de vététistes (qui eux sont au km 16) pour le second ravitaillement. Je suis toujours étonné par l'état des vélos et de leurs propriétaires, couverts de boue des pieds à la tête, et recto verso. 

"Chantons sous la pluie" sur les 49 km de la Gynépolitaine"Chantons sous la pluie" sur les 49 km de la Gynépolitaine

Je tombe ici et là sur plusieurs bouilles connues comme Wonder Olivia et Super Thierry. On échange des nouvelles. Plus loin au km 37, la traversée du parc du château de la Bourdaisière suffit à me faire oublier la fatigue qui commence à se faire sentir. Un chouette passage ouvert pour l'occasion.

"Chantons sous la pluie" sur les 49 km de la Gynépolitaine"Chantons sous la pluie" sur les 49 km de la Gynépolitaine

On finit par le retour à Montlouis, les retrouvailles avec la Loire et le retour plein ouest vers le gymnase d'arrivée. Rentré pour l'apéro, mission accomplie ! Le verre de l'amitié avec les membres du club, le maire de la ville et les participants est l'occasion de refaire le film de la matinée, un bon moment où s'affichent les sourires. Au final, le mauvais temps aura dissuadé pas mal de monde avec seulement 124 participants - dont 4 féminines - sur les 4 distances proposées (entre 22 et 58 km). Mais être là, tel le Gene Kelly moyen, m'aura suffi à trouver mon bonheur avec un terrain pas si gras que ça. On se dit à très vite !

"Chantons sous la pluie" sur les 49 km de la Gynépolitaine
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :