Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un été compliqué, une forme en berne… Toutes les excuses sont souvent bonnes et parfois recevables pour ne pas se bouger. Comme j’aime les contrepieds, c’est précisément le moment que j’ai choisi pour revenir à l’essentiel. Se reconnecter à soi-même, courir local, retrouver les copains, redonner du rythme et du sens !

 

Imagine un peu, presque trois années sans course dans le département. Avec le recul c’est bien trop. J’ai écumé les ultras ici et là, réalisé de jolis rêves de Offs de Ouf, vécu des moments intenses avec vous tous. Malgré cela les courses tourangelles m’ont manqué. Aujourd’hui je répare ça en revenant sur la Ronde de Rotomagos version 25 km. Et si je vise ce format ce n’est pas parce que c’est le plus long mais bien parce que c’est le plus lent en terme de cadence. Je me donne une année pour revenir sur 10 km, allons-y tranquillement.

Retour aux affaires sur les 25 km de la Ronde de RotomagosRetour aux affaires sur les 25 km de la Ronde de Rotomagos

Après un départ sur le circuit automobile de Pont-de-Ruan où les chevaux ouvrent la course, je choisis de marcher toutes les montées. C’est le syndrome de l’ultra-trailer ! Je tiens un rythme soutenu jusqu’au ravitaillement du km 14, puis rassuré de ce joli début, m’installe dans un train de sénateur pour la suite. 25 km, 2h15min, j’aurais signé les yeux fermés.

Retour aux affaires sur les 25 km de la Ronde de Rotomagos

Pour résumé la matinée en quelques mots : une météo digne du plus bel été indien de Joe Dassin, une équipe de bénévoles chaleureuse qui s’en sort haut la main malgré une absence totale d’encadrement du CDR37 (bizarre), un parcours bien équilibré où il faut évidemment courir vite et longtemps, un lot finisher local avec du miel, un gâteau et du jus de pomme…

 

Au final, un moment très convivial avec un buffet d’arrivée très gourmand (ahh les tartines de rillettes !) et une bière ensoleillée pour refaire la course. Tu y étais ? Bien heureux d’avoir de t’avoir croisé. Tu n’y étais pas ? Rendez-vous en 2023 !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :