Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cher(e)s ami(e)s, c'est au moment où vous lirez ces quelques lignes que ce blog prendra vie. Légèreté insoutenable n'est-ce pas ? Je vous dois bien quelques précisions afin d'éviter toute mésentente. On n'a qu'une seule fois l'occasion de faire une bonne première impression.

Qui suis-je ? Jérôme Bégon, enchanté. Du haut de mes 37 printemps, voici cinq années que j'ai chaussé un peu par hasard ma première paire de runnings. Courir vingt minutes fut d'abord une vraie épreuve, mais de fil en aiguille, l'effort s'est allongé naturellement. J'ai pris conscience que mes pas pouvaient me porter là où je ne serais jamais allé. Premier dossard en octobre 2011, premier 42 km en juin 2012. Aujourd'hui je n'envisage pas de courir ailleurs que sur les chemins, les sentiers, les monotraces. J'ai besoin de sentir la rudesse des pierres, le souffle du vent et l'énergie des arbres. Je retrouve dans les périples de longue durée le plaisir du dépassement de soi, de la contemplation et de la liberté. Voyages extérieurs, voyages intérieurs...

Pourquoi cours-je ? Ah, vaste question aux réponses multiples. C'est toujours compliqué de se faire entendre des personnes qui ne pratiquent pas la discipline, vous l'aurez certainement remarqué ou vécu. Voici quelques éléments de réponse : pour me hâter lentement, pour retrouver le goût de courir qu'ont tous les enfants, pour savourer le chemin plus que le point à rallier, pour partager des instantanés, pour être seul dans l'immensité ici et ailleurs, pour vérifier que je suis bien vivant, pour toucher le sacré... tant et tant. Pour finalement dilater le temps, que les minutes soient heures et les secondes minutes...

Pourquoi "Par 4 chemins" ? Parce que pour avancer avec sérénité, n'y allons pas par quatre chemins comme le dit l'expression. Parce qu'aussi quatre chemins représentent une croisée, un choix à opérer et des renoncements, une direction à prendre et d'autres à laisser. Parce qu'enfin, dans mes yeux d'enfant, c'est un lieu important en Lozère entre Chasseradès et Prat-Claux, histoire toute personnelle.

Allez j'en ai assez dit. Vous en saurez plus en suivant le fil de ce blog, en lisant entre les lignes ou en papotant ensemble, de vive voix cette fois, sur notre prochaine épreuve. À très bientôt je l'espère !

L'important est de bouger, d'éprouver de plus près les nécessités et les embarras de la vie, de quitter le lit douillet de la civilisation, de sentir sous mes pieds le granit terrestre et les silex épars avec leurs coupants.

Robert Louis Stevenson (Voyage avec un âne dans les Cévennes - 1878)

Trois, deux, un, partez !Trois, deux, un, partez !
Trois, deux, un, partez !Trois, deux, un, partez !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :